9 - Naissance

Publié le 15/04/2017 à 22:03 par le-spermatozozo-ide Tags : patrimoine monde center image background bonne homme femme saint histoire argent dieu humour

Les mois passèrent et le 1 septembre 1951, jour de la rentrée des classes, Jacky naquit.

 

La sage femme qui l'aida à quitter le ventre de sa mère s'écria en le découvrant : « Mon Dieu, il est divin !».

 

Voilà, le mot était lâché ! Rappelez-vous l'apparition à Beauraing, quelques mois plus tôt, au lendemain de sa conception.

 

Ce jour donc, une employée communale de la petite cité mosane de Hastière-Lavaux inscrivait dans le registre de la population un nouvel administré. Cette graine de contribuable poussa ses premiers cris au cœur d’une station préhistorique dont les grottes avaient recelé d'innombrables objets de l'époque néolithique. Dès sa naissance, il fût imprégné de l'aura des vestiges de la forteresse celtique qui surplombait la Meuse au sommet du coteau. Cet environnement lourdement chargé de mystère et d'histoire allait conférer à ce petit homme un besoin incommensurable de connaissances.

 

Il n'était pas né avec une cuillère d'argent dans la bouche mais n'était pas né non plus de la dernière pluie.Était-il né sous une bonne étoile ?

 

Jour mémorable, à marquer d'une pierre blanche. Date fatidique pour le patrimoine de l’humanité. Moment crucial et charnière de l'histoire de la planète ; plus rien ne serait désormais comme avant. Une page de l'univers venait d'être tournée. La face du monde allait changer. La terre allait enfin émerger de l’immense trou noir, de l’obscurantisme qui la plongeait dans une torpeur abyssale avant l’arrivée de ce spécimen rarissime.

 

J'en fais un peu trop ? ... Non hein !

 

La naissance de ce petit être d'une grande beauté tant physique qu'intellectuelle ( enfin, je crois car il avait une grosse tête )allait bouleverser subitement notre galaxie. Une nouvelle étoile,..... que dis-je,.... une comète ( car il avait une petite queue ) venait d’apparaître dans notre système solaire.

 

Contrairement à son prédécesseur, né 1951 années plus tôt, cet angelot n’allait pas tenter de sauver les hommes de leur péché originel, mais allait contribuer à apporter une touche d'humour à ce monde bien morose.

 

Cet humanoïde minus garçonicus allait se prénommer Jacques comme le saint apôtre et se nommer Leloup ( nom imaginé pour préserver mon intimité et celle des miens ) afin de permettre la continuité d’une race digne des meilleurs pedigrees de "Saint-Hubert".



 

* * *